www.faune-drome.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
http://www.lpo-drome.fr
Accueil
 
Les partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes espèces
       - 
Cigogne blanche 2019
       - 
Effraie des clochers 15-19
       - 
Gypaète barbu 15-19
       - 
Hirondelle de fenêtre 2019
       - 
Hirondelle rustique 2019
       - 
Martinet noir 2019
       - 
Moineau friquet 2019
       - 
Tarier des prés 2019
       - 
Traquet motteux 2019
       - 
Vautour fauve 17-19
       - 
Vautour moine 17-19
       - 
Genette commune 15-19
       - 
Loutre d'Europe 16-19
       - 
Lézard ocellé 2019
       - 
Crapaud commun ou épineux 2019
       - 
Grenouille rousse 2019
       - 
Salamandre tachetée 2019
       - 
Brunette hivernale 18-19
       - 
Agrion à stigmas pointus 2019
       - 
Diane 2019
       - 
Petite Tortue 18-19
       - 
Proserpine 2019
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Synthèses faunistiques
 - 
Atlas des Oiseaux Nicheurs - Carte départementale
 - 
Atlas communal des espèces (tous taxons)
 - 
Cartes de présence des espèces (tous taxons)
Utilisation du site
 - 
Charte de déontologie
 - 
Code d'éthique
 - 
Guide d'utilisation
 - 
Codes atlas : explications et utilisation
 - 
Papillons de jour
 - 
Grenouilles de type "verte" : saisie des données
 - 
Loutre d'Europe : saisie des données
 - 
Participer à l'opération "Oiseaux des jardins"
 - 
Nous contacter
 - 
Comment redimensionner vos photos?
Publications
 - 
Atlas Mammifères de Rhône-Alpes
 - 
Chroniques naturalistes
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
|<
<
11
12
13
14
15
16
17
18
19
>
>|
Nbre/page :
nbre : 199
 
mercredi 6 juin 2012
Percnoptères.... avis de recherche !

A toutes et tous : ornithologues de la LPO Drôme,

Vous le savez sans doute, la Drôme abrite la reproduction de trois couples de percnoptères (deux dans les Baronnies et un dans la Haute Gervanne). Depuis deux ans, les observations de percnoptères adultes se multiplient dans un secteur précis entre VESC/BOUVIERES/Les TONILS/SAOU et COMPS et, donc, il est possible qu’un quatrième couple nous échappe, même si l’on ne peut pas totalement éliminer deux autres hypothèses : 1/ les oiseaux observés sont des individus des couples déjà connus et 2/ les oiseaux observés sont des adultes non-appariés et donc non-reproducteurs...

Le groupe “percnoptère” de la LPO Drôme et de “Vautours en Baronnies”, lance un appel à tous les ornithologues pour essayer de mieux cerner le problème et si possible “résoudre cette énigme”.

En pratique, si vous disposez de temps libre, voici comment nous aider.

  • Les lieux à surveiller ? : La région concernée (voir plus haut) est riche en élevages et en particulier en élevages de bovins (Bourdeaux/Combs/Vesc...), très appréciés par notre oiseau qui, entre autre, est “coprophage” ; le percnoptère fait régulièrement le tour de tous ces élevages qu’il survole à basse altitude et au milieu desquels il se pose... Observez bien ces sites et, le cas échéant, interrogez les éleveurs locaux (le pernoptère est un oiseau caractéristique). Observez-bien aussi les falaises (particulièrement les crêtes des falaises), les sites du Pas de l’Estang et du Grand Pommerol, près du village de Saou sont propices (mais toutes les falaises peuvent faire l’affaire !).
  • Les points stratégiques pour observer ? Un point semble particulièrement stratégique : le Col de l’Homme, entre Vesc et Crupies... Les observations sur ce site sont assez régulières (et il y a un bel élevage de vache en face sud du col...). Vous pouvez vous poster sur ce site et... Observer... Le site de l’église romane de Combs, près du Chateau est, lui aussi, un bon poste d’observation...


Je reste à la disposition de tous pour des renseignements complémentaires. Si vous observez un ou des oiseaux, envoyez-moi un courriel et/ou appelez moi sur mon portable.

Bonne chance !

Cordialement,

*********************************
Roger MATHIEU
Le trou du loup
26400 BEAUFORT-sur-GERVANNE
04 75 76 44 27
06 30 12 20 52

posté par Julien Traversier
 
samedi 2 juin 2012
Compte-rendu du week-end "Pie-grièche méridionale".

Bonjour, veuillez trouver ci-joint le compte-rendu de la prospection Pie-grièche méridionale des 31 mars et 01 avril 2012.

Merci à Nicolas Bazin d'avoir rédiger ce rapport !

Bonne lecture.

Document à télécharger :  CR_we_prospe_3101_avril-1CA-1002.pdf
posté par Julien Traversier
 
jeudi 10 mai 2012
WANTED: Tarente de maurétanie alias Joe la ventouse

Attention, un avis de recherche est lancé!

Plus d'information dans la pièce jointe (clic droit, et "enregistrer la cible du lien sous")!

Document à télécharger :  Avis de recherche
posté par Alexandre Movia
 
lundi 16 avril 2012
Rappel : déontologie, respect des oiseaux, des sites et des autres observateurs

 

Nous rappelons aux utilisateurs de la base faune-drome.org qu'en s'inscrivant et transmettant leurs observations, ils acceptent de facto les règles de bonne conduite et de déontologie disponibles dans l'onglet "utilisation du site", et notamment :
 

  • Observer la Faune n'est jamais neutre et peut avoir des conséquences désastreuses si un minimum de précautions ne sont pas respectées. Lors de toute observation, priorité absolue doit être donnée à sa protection et à celle de ses habitats.

 

  • Les dérangements occasionnés à la faune et à ses habitats doivent être réduits au minimum, notamment en conservant une distance d'observation suffisante pour éviter de provoquer leur fuite ou l'échec des couvées.

 

  • Si vous rencontrez une espèce rare, et une espèce sensible sur son site de nidification, réfléchissez bien avant de répandre la nouvelle : l'espèce pourra-t-elle être observée par de nombreuses personnes sans être dérangée ou sans provoquer de dérangements à d'autres espèces ou au site ?

 

  • Avertissez une ou deux personnes de confiance qui pourront éventuellement confirmer votre identification et suivre avec vous discrètement la reproduction (si elle a lieu). Signalez ces observations en tant que données cachées sur faune-drome.org ; cette sélection est appliquée d'office pour les observations en période de reproduction de certaines espèces sensibles, et chacun peut l'activer en cochant une simple case au moment de la saisie d'une donnée pour une espèce de son choix. Sur demande, selon l'actualité naturaliste, cette liste peut être étendue à d'autres espèces ou sites.

 

  • Les photographies et les sons déposés sur faune-drome.org ne doivent pas impliquer de dérangements pour la faune. Nous en appelons à la responsabilité des photographes et des preneurs de sons de n’utiliser aucune technique pour attirer leurs sujets (repasse, appeaux, nourrissage, etc.), quelle que soit la saison. La pratique de la photographie au nid, très dérangeante, doit être proscrite, de même que les photos de chiroptères en repos hivernal. D'une manière générale, la repasse doit être limitée au maximum, et n'utilisée qu'à des fins d'étude ou de prospection scientifiques.

 

  • En toutes occasions, conformez-vous aux législations sur la protection des sites (réserves naturelles notamment, mais aussi simples propriétés privées) et des espèces. Respectez les droits des propriétaires terriens, par exemple en restant sur les routes, chemins et sentiers ou en évitant d'obstruer le passage avec vos véhicules.

 

  • Respectez les droits d'autrui, ses activités ou son travail dans la nature en privilégiant la collaboration et le dialogue.

 

  • Tenez vos carnets de relevés à disposition des centrales naturalistes de votre région : la protection des espèces et des sites passe par la transmission raisonnée de l'information, au besoin sous clause de confidentialité (transmission par donnée protégée sur faune-drome.org).

 

  • Comportez-vous en voyage et à l'étranger de la même manière que vous le feriez chez vous.

 

Pour que les découvertes puissent bénéficier à tous sans compromettre la conservation des espèces et de leurs sites, pour que les sites restent accessibles à l'avenir, merci de respecter ces règles.

Bonnes observations

posté par Julien Traversier
 
jeudi 12 avril 2012
Atlas des oiseaux nicheurs !

 

Bonjour à tous,

La saison de reproduction est bien entamée et la saisie des données bat son plein !

2012 est la dernière saison de prospection pour l'atlas des oiseaux nicheurs, le travail est bien avancé dans la Drôme mais il reste encore des efforts à faire. La consultation des cartes sur Faune Drôme vous permettra de vous en rendre compte (rubrique « synthèse faunistique » dans le bandeau à gauche puis « atlas des oiseaux nicheurs – carte départementale » en faisant bien attention de choisir la période « AONFM 2009-2012 »).

Les secteurs à viser en priorité sont ceux qui présentent moins de 70 espèces. Il ne faut pas pour autant négliger les carrés avec beaucoup d'espèces connues : sur ceux-ci, cherchez à obtenir les indices de reproduction le plus élevé possible pour toutes les espèces. Pour de très nombreuses espèces il est facile d'obtenir des indices de reproduction probables (2 chanteurs simultanés d'une espèce, un transport de matériaux pour construire un nid etc.).

Vous pourrez le constater à travers quelques cartes des efforts sont encore à faire :

- sur les espèces de « montagne »  : par exemple le cassenoix, le grimpereau des bois...

- certaines espèces (ou relativement) communes présentent des distributions assez lacunaires ou avec des indices de reproduction faibles : colvert, choucas, hulotte, corneille, étourneau, foulque, geai, hypolais polyglotte, friquet...

- les espèces des milieux agricoles : alouette, proyer, caille, oedicnème...

- des espèces « rares » ou discrètes mériterait de voir leur répartition confirmée : cochevis, fauvettes des jardins et orphée, moineau soulcie, pipit rousseline, gobemouche gris...

- les espèces de rivières/zones humides sont également à rechercher : guignette, martin pêcheur, foulque, petit gravelot etc.

- les nocturnes engoulevent et autres chouettes, hiboux...

- etc.

Toutes ces cartes sont accessibles sur faune drome dans la rubrique citées précédemment.

En juin 2011, Vincent Palomares avait fait une synthèse des espèces sur lesquelles des efforts de prospection étaient à cibler. Cette synthèse, disponible dans la rubrique « publications » puis « bulletins mensuels » est toujours d'actualité. Je vous invite également à la consulter.

Bref, comme vous pouvez le constater, il y a du pain sur la planche. Dès maintenant, n'hésitez pas à multiplier vos sorties en ciblant les secteurs où sont à rechercher (ou alors pour obtenir des indices de reproduction les plus élevés possibles).

Pour tout complément d'information, n'hésitez pas à me contacter.

 

Julien GIRARD-CLAUDON

posté par Julien Girard-Claudon
 
jeudi 5 avril 2012
Groupe Jeune LPO
Nouveau la LPO Drôme crée un groupe jeune  pour que tous les ‘’ jeunes ‘’passionnés par la nature ayant + de 18 ans puisse se rassembler entre passionné et professionnel pour participer à des chantiers, des suivis d’espèces, des captures, des randonnées et des sorties migration, des weekend en Camargue ou en baronnie …  cela vous permettra de vous initier ou vous perfectionner dans différent domaine  (ornithologie, chiroptérologie, herpétologie, entomologie…). 
Toutes les bonnes idées et volontés sont les bienvenues !
 
La première réunion se tiendra le 10 avril à 19h au domaine de Gotheron. Vous souhaitez vous impliquer avec  d’autres ‘’jeunes’’ naturalistes (convivialité, centre d’intérêt …) auprès de la LPO Drôme ?
N’hésitez pas à nous contacter.
 

Jonathan Lesage: jonathan.du26@hotmail.fr
Julien traversier : julientraversier@yahoo.fr

posté par Julien Traversier
 
jeudi 22 mars 2012
Nouveau : le module oiseaux des Jardins

L'observatoire Oiseaux des Jardins est lancé officiellement cette semaine par la LPO et le MNHN lors d'une conférence de presse au Muséum à Paris. Alors tous à vos jardins !

Un site avec restitution nationale : http://www.oiseauxdesjardins.fr/ et une saisie locale : http://www.faune-drome.org/

Le module de saisie Oiseaux des jardins permet de saisir ses observations en s'appuyant sur des illustrations d'oiseaux et de quelques espèces animales associées (hérisson par ex). Pas besoin d'être un expert pour contribuer à l'enquête ! Après avoir ajouté et décrit un jardin, il suffit d'indiquer le nombre maximal d'oiseaux observés au cours de la tranche horaire sélectionnée. Cette enquête peut être faite régulièrement ou pas, l'observateur est libre d'y contribuer à sa mesure.

ATTENTION : la liste des espèces mentionnées dans le formulaire de saisie est nationale. Certaines espèces sont rares ou absentes à certaines saisons. D'autres sont tout simplement absentes de la plupart des jardins de la Drôme. C'est notamment le cas de la Rainette verte, remplacée par la Rainette méridionale dans le sud du département.

Les observateurs expérimentés sont invités à poursuivre leur contribution à Faune-drome sous la forme habituelle.

Des informations complémentaires sur l'enquête seront très prochainement disponibles sur la platefome nationale de l'enquête http://www.oiseauxdesjardins.fr/

 

3 étapes pour participer :

1) S'inscrire (sauf si vous êtes déjà inscrit sur faune-drome !): communiquez vos noms et coordonnées, vous recevrez peu de temps après un message électronique contenant le mot de passe créé pour vous ( que vous pourrez changer plus tard dans la rurbique "Mon Compte") ; vous pouvez alors vous connecter avec votre nom d'utilisateur (adresse email) et votre mot de passe.

2) Créer un jardin : ce doit être une espace défini, bien délimité, sur lequel vous allez compter les oiseaux : votre jardin privatif, un square, une partie d'un grand parc public, votre balcon ; vous le localisez sur une image aérienne, lui donnez un nom, puis vous complétez la description du jardin ; vous pouvez créer autant de jardins que vous le souhaitez (rubrique "Participer, Ajouter un jardin") ; vous pouvez les consulter ou modifier leurs descriptions dans la rurbique "Participer, Mes jardins".

3) Transmettre des observations : saisissez une date, un créneau horaire (heure de début et heure de fin de la période d'observation), et le nombre d'individus observés pour chaque espèce ; soit vous tapez un nouveau nombre dans la case du comptage, soit vous cliquez sur le dessin de l'oiseau, un clic incrémente le compteur d'une unité. Quand vous avez fini de renseigner les compteurs, validez votre saisie.

La page de saisie vous propose tout d'abord une série de 20 vignettes, représentant les 20 espèces a priori les plus communes des jardins. Ensuite, 32 vignettes supplémentaires sont proposées, concernant des espèces fréquentes dans les jardins mais moins abondantes ou moins faciles à identifier. Toutes ces vignettes sont organisées pour que les espèces qui se ressemblent soient côte à côte. Enfin, 5 autres petits vertébrés des jardins sont proposés, pour commencer à collecter des informations sur d'autres habitants de vos jardins (crapaud commun, rainette verte, lézard des murailles, hérisson et écureuil roux).

Si vous avez observé une espèce, que vous avez identifiée, mais qui n'est pas illustrée par une vignette : après avoir validé vos observations, elles apparaissent dans "Les observations, Toutes mes données" avec en haut de l'inventaire concerné la mention "Ajouter une espèce". Cliquez dessus et vous pourrez ajouter une espèce à votre inventaire.

Vous souhaitez poster des photos, des sons associés à une observation : vous pouvez le faire en modifiant une observation (en cliquant sur l'icône représentant un petit crayon à côté d'une observation). Une fenêtre s'ouvre grâce à laquelle vous pouvez télécharger une ou plusieurs photos, un fichier son ; c'est aussi comme cela que vous pouvez modifier par exemple un effectif. Les photos postées sur le site sont consultables dans "Consulter, les galeries".

Vous souhaitez effacer une donnée : cliquez sur l'icône représentant une poubelle et suivez les instructions.

Vous souhaitez des informations sur les espèces des vignettes : cliquez sur l'icône "i" situé juste avant le nom de l'espèce sous la vignette, ou visitez la rubrique " Fiches espèces".

Bonnes observations !

 
Merci aux amis de faune-paca pour la rédaction de cette notice d'information !
posté par Julien Traversier
 
lundi 12 mars 2012
Enquête : les sites d'écrasement des amphibiens en Drôme

Les beaux jours approchant, nos amis les amphibiens sont de sortie ! Tritons, crapauds communs, grenouilles "brunes" (Grenouille rousse et Grenouille agile), et autres salamandres tachetées sont pressés par l'envie de se reproduire, et filent vers les étangs/mares proches de leur habitat terrestre. Et là, c'est parfois le drame sur les routes, des écrasements par dizaines voire centaines...

 

La LPO Drôme mène actuellement une enquête visant à identifier et recenser les principaux sites d'écrasement des amphibiens en Drôme.
 

Ainsi, lors de vos prospections diurnes et nocturnes, nous vous invitons à saisir toute données d'écrasement sur le Faune-Drome. Pour ce faire, quelques conseils:

- dater et localiser précisément la zone d'écrasement (outil "Ajouter une observation précise")

- indiquer en remarque "écrasé(s)". Vous pouvez également y indiquer la route, une estimation du linéaire concerné, la présence éventuelle de mares ou autres zones humides aux alentours, et toute autre information qui vous paraît pertinente.

- indiquer si possible la ou les espèces concernées (vous avez sinon l’option "amphibien indéterminé" lorsque l'individu n'est plus reconnaissable)

- compter, même approximativement, le nombre d'individus écrasés. Dans un second temps, des comptages plus précis pourront être menés

- un site d'écrasement peut être identifié de nuit, les migrations ayant lieu majoritairement lors de nuits pluvieuses. Mais pas uniquement. En journée, les cadavres sont facilement repérables. Aussi, n'oubliez pas de regarder à vos pieds lors de vos prospections diurnes, armés ou non de jumelles, à la recherche des oiseaux et autres espèces.

 

Pour toute question ou information, n'hésitez à me contacter : cindie.arlaud@lpo.fr

 

Un grand merci pour votre participation !

posté par Cindie Arlaud
 
samedi 10 mars 2012
Opération « un reptile dans chaque commune de la Drôme» !

Opération « un reptile dans chaque commune de la Drôme» !

Avec les beaux jours, lézards, serpents, tortues font progressivement leur réapparition. Actuellement, plus de 7000 données de reptiles sont répertoriées dans la base de la LPO Drôme. Pourtant, en 2012, il reste encore 27 communes vierges de toute donnée de reptile. Comment croire qu'aucun lézard ne traine sur ces communes? Pour la fin de cette année (et dans le cadre de l’atlas herpetologique de la région Rhône-Alpes  qui se déroule sur 2011 à 2013) nous espérons qu’au moins une donnée de reptile soit notée dans chaque commune de la Drôme.
Alors si vous habitez une des communes ci-dessous, soyez particulièrement attentifs lors de vos sorties et pensez à noter tous les reptiles que vous verez. Même le lézard des murailles grimpant sur la facade de votre maison!

Cette carte sera mise à jour de façon trimestrielle.

posté par Alexandre Movia
 
lundi 5 mars 2012
Le printemps est déjà là... mais l'hiver n'a pas disparu pour autant !

Avec les beaux jours qui revienennt et le printemps qui pointe le bout de son bec, de nombreuses manifestations de reproduction apparaissent chez les oiseaux.

Il est déjà temps de se préoccuper de l'enquête "Atlas des oiseaux nicheurs" en attribuant des codes atlas à vos observations.

Toutefois, de nombreuses espèces sont en pleine période de migration, malgré des individus déjà cantonnés... bref, c'est le bazarre, le mois de mars !

Voici une liste d'espèces, non exhaustive, pour lesquelles il est préférable d'observer des véléhités flagrantes de reproduction (construction de nid, accouplement, etc.) pour associer un code de reproduction :

- chez les oiseaux d'eau : Canard colvert, Cygne, Grèbe huppé

- chez les passereaux : Bruant zizi, Fauvette à tête noire, Rougegorge, Hirondelle de rochers

- chez les rapaces : Buse variable, Milan noir, Epervier, Faucon crécerelle

Malgré notre attention, les demandes automatiques de codes atlas sont parfois un peu précoce (nous les rectifions au fur et à mesure), d'où la nécessité d'être prudent sur certaines attributions de codes atlas. Par exemple, une dizaine de fauvettes à tête noire dans une haie correspond très probablement à des oiseaux migrateurs en halte, malgré des chanteurs.

En avril, ces espèces pourront être considérées comme nicheuses, mais les migrateurs tardifs feront leur apprition et il faudra de nouveau être prudent avec les codes atlas !

Nous vous rappelons qu'une liste de conseils se trouve dans l'onglet "utilisation du site" sur le sujet.

Merci de votre compréhension, et bonnes observations !

posté par Julien Traversier
page :
|<
<
11
12
13
14
15
16
17
18
19
>
>|
Nbre/page :
nbre : 199

Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Drôme
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2019