www.faune-drome.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
http://www.lpo-drome.fr
Accueil
 
Les partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes espèces
       - 
Cigogne blanche 2019
       - 
Gobemouche noir 2019
       - 
Rollier d'Europe 2019
       - 
Cisticole des joncs 2019
       - 
Effraie des clochers 15-19
       - 
Gypaète barbu 15-19
       - 
Hirondelle de fenêtre 2019
       - 
Hirondelle rustique 2019
       - 
Martinet noir 2019
       - 
Moineau friquet 2019
       - 
Tarier des prés 2019
       - 
Traquet motteux 2019
       - 
Vautour fauve 17-19
       - 
Vautour moine 17-19
       - 
Genette commune 15-19
       - 
Loutre d'Europe 16-19
       - 
Lézard ocellé 2019
       - 
Tarente de Maurétanie 17-19
       - 
Crapaud commun ou épineux 2019
       - 
Grenouille rousse 2019
       - 
Crapaud calamite 2019
       - 
Alyte accoucheur 2019
       - 
Brunette hivernale 18-19
       - 
Agrion à stigmas pointus 2019
       - 
Azuré du serpolet 2019
       - 
Petite Tortue 18-19
       - 
Bacchante 2019
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Synthèses faunistiques
 - 
Atlas des Oiseaux Nicheurs - Carte départementale
 - 
Atlas communal des espèces (tous taxons)
 - 
Cartes de présence des espèces (tous taxons)
Utilisation du site
 - 
Charte de déontologie
 - 
Code d'éthique
 - 
Guide d'utilisation
 - 
Codes atlas : explications et utilisation
 - 
Papillons de jour
 - 
Grenouilles de type "verte" : saisie des données
 - 
Loutre d'Europe : saisie des données
 - 
Participer à l'opération "Oiseaux des jardins"
 - 
Nous contacter
 - 
Comment redimensionner vos photos?
Publications
 - 
Atlas Mammifères de Rhône-Alpes
 - 
Chroniques naturalistes
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
|<
<
9
10
11
12
13
14
15
16
17
>
>|
Nbre/page :
nbre : 203
 
mardi 8 octobre 2013
IMPORTANT - Mise en place d'un login unique

Les sites VisioNature couvrent une surface de plus en plus importante en France.

Jusqu’ici, si vous vouliez utiliser un autre site que votre site de référence (Faune Drôme par exemple), vous étiez obligé de vous réinscrire sur cet autre site, ce qui n’était guère pratique. A partir de ce jour, le login qui permet la connexion (login = adresse mail + mot de passe) est unique pour l’ensemble des sites gérés par Biolovision (sites VisioNature + Suisse, Allemagne, Autriche, Italie, Catalogne…).

Si vous vous connectez à un nouveau site, votre compte est alors copié localement avec le mot de passe de votre site de référence (le site de référence est en principe le premier site auquel vous vous êtes inscrit ou le site ou vous avez le plus de données quand un site sort clairement du lot et que ce n’est pas le premier où vous vous êtes inscrit).
Lors de cette connexion initiale vous devez accepter les conditions générales locales.

Pour les observateurs déja inscrit sur plusieurs sites VisioNature :
Pour faciliter la migration de ceux qui avaient déjà plusieurs comptes sur différents sites, les mots de passe actuel sur chacun des sites sont conservés, mais les comptes sont synchronisés. C'est-à-dire qu’un changement réalisé est répercuté sur tous les sites où l’observateur est inscrit. C’est le cas aussi pour le mot de passe. Si un observateur change son mot de passe, ce mot de passe est changé partout. C’est valable aussi si l’observateur demande un mot de passe parce qu’il l’a oublié.
Donc, pour résumer, tant que le mot de passe n’est pas changé, le mot de passe actuel (potentiellement différent) est conservé sur chaque site. Un fois le mot de passe changé, il faut utiliser le nouveau partout.

News reprise de faune-champagne-Ardenne.org

posté par Cindie Arlaud Lpo26
 
mercredi 10 juillet 2013
Chronique naturaliste Printemps 2013

Vous pouvez désormais télécharger au lien ci-dessous la chronique naturaliste du printemps 2013 !

Elle est également dans l'onglet publications.

Bonne lecture

posté par Cindie Arlaud Lpo26
 
mercredi 15 mai 2013
Le sonneur à ventre jaune a besoin de vous!

Depuis 2012, la LPO Rhône-Alpes est animatrice du Plan Régional d’Actions en faveur du Sonneur à ventre jaune. La synthèse des données au niveau départemental puis régional permet de mettre en évidence des secteurs sous prospectés.

La carte ci-dessous présente les communes avec mentions de Sonneur récentes, antérieures à 2008 ou antérieures à 2000. Ces anciennes données doivent être actualisées. Pour des détails sur des localisations précises, n’hésitez pas à contacter l’animateur régional : Julien.cornut@lpo.fr

Le territoire des Baronnie présente les stations les plus méridionales pour la région et éventuellement en connexion avec des populations sur les Hautes-Alpes. Un effort de prospections sur les cours d’eau des Baronnies serait intéressant.

Certaines données de l’espèce sur des ZNIEFF méritent aussi d’être vérifiées ou actualisées :

- Ruisseau le Valéré

- Tête de bassin du Furand

posté par Alexandre Movia
 
mercredi 15 mai 2013
25 et 26 mai : on compte les oiseaux des jardins !

Lancé sur 2 jours, ce comptage printanier est réalisé dans le cadre de l’Observatoire des oiseaux des jardins.

Tout comme le comptage des oiseaux en hiver réalisé en janvier (dont les résultats sont disponibles ici), il permettra d’évaluer la richesse écologique des jardins et d’effectuer un suivi des populations d’oiseaux communs des jardins.

Ce comptage est ouvert à tous, simple amoureux des oiseaux comme ornithologue confirmé.

 

Pour participer, suivez ces 3 étapes :

1) Inscrivez-vous à Faune Drôme si ce n'est pas fait (sinon, passez à l'étape 2).

Cliquez sur « J’aimerais participer » en haut de la page d'accueil.

http://files.biolovision.net/www.faune-drome.org/userfiles/InscriptionODJ.jpg

Remplissez alors le formulaire d’inscription.

Une fois l’inscription terminée, vous recevez votre mot de passe par email.

Validez ensuite votre inscription en complétant les cases email et mot de passe (celui que vous venez de recevoir)  Si vous utilisez votre ordinateur personnel, cochez la case "mémoriser mon mot de passe", vous n'aurez plus à le renseigner, ce qui vous évitera de l'oublier. (Vous pourrez par la suite le modifier via le menu « Email et mot de passe »).

2) Créez un jardin : ce jardin doit être un espace défini, bien délimité, sur lequel vous allez compter les oiseaux : votre jardin privatif, un square, une partie bien délimitée d'un grand parc public, votre balcon.

Passez au menu "Oiseaux des jardins", dans la rubrique "Participer".

http://files.biolovision.net/www.faune-drome.org/userfiles/ODJParticiper.jpg

Cliquez sur "Ajouter un jardin".
Localisez-le sur une image aérienne, donnez un nom, puis complétez la description du jardin.

Vous pouvez créer autant de jardins que vous le souhaitez (rubrique "Participer, Ajouter un jardin") ; vous pouvez les consulter ou modifier leurs descriptions dans la rubrique "Mes jardins".

3) Transmettre des observations : cliquer sur "Transmettre les observations de mon jardin".

http://files.biolovision.net/www.faune-drome.org/userfiles/SaisirODJ.jpg


Saisissez la date, le créneau horaire (heure de début et heure de fin de la période d'observation), et le nombre d'individus observés pour chaque espèce ; soit vous tapez un nouveau nombre dans la case du comptage, soit vous cliquez sur le dessin de l'oiseau, un clic incrémente le compteur d'une unité. Quand vous avez fini de renseigner les compteurs, validez votre saisie.

Quoi compter ?  Comptez uniquement les oiseaux posés dans votre jardin et non ceux le survolant, ni ceux observés dans le jardin du voisin!
Quelques exceptions à cette règle pour les insectivores et les rapaces chassant au-dessus du jardin : hirondelles, martinets, rapaces. Vous pouvez noter ces espèces si vous les observez en train de chasser sur votre lieu d'observation.

Quand compter ? Quand vous voulez, tous les jours, une fois par mois, ou même ponctuellement. L'observatoire fonctionne tout au long de l'année, avec deux moments forts : le dernier week-end de janvier (pour les oiseaux hivernants) et le dernier week-end de mai (pour les nicheurs). Vous pouvez contribuer seulement lors de ces deux animations, mais essayez de suivre certains jardins en y comptant les oiseaux une fois par semaine, sur autant de semaines que possible.

Comment compter ? Vous retiendrez le nombre maximal d'individus de chaque espèce observés durant le créneau horaire reporté. Il ne faut pas compter plusieurs fois le même individu s'il se déplace ou fait des aller-retours. Le créneau horaire permettra d'avoir une estimation de la pression d'observation.

Pourquoi compter ? Pour aider les scientifiques à comprendre quand et pourquoi les oiseaux visitent les jardins. Les migrateurs reviennent-ils plus tôt quand le printemps est précoce ? Les oiseaux granivores viennent-ils plus aux mangeoires dans les jardins proches des plaines agricoles où les graines sauvages manqueraient en hiver ? Comment les aménagements urbains agissent sur la capacité des oiseaux à vivre en ville ? Autant de questions qui auront des réponses grâce à vos contributions !

 

Plus d'infos pratiques

La page de saisie vous propose tout d'abord une série de 20 vignettes, représentant les 20 espèces a priori les plus communes des jardins. Ensuite, 32 vignettes supplémentaires sont proposées, concernant des espèces fréquentes dans les jardins mais moins abondantes ou moins faciles à identifier. Toutes ces vignettes sont organisées pour que les espèces qui se ressemblent soient côte à côte. Enfin, 5 autres petits vertébrés des jardins sont proposés, pour commencer à collecter des informations sur d'autres habitants de vos jardins (crapaud commun, rainette (verte ou méridionale), lézard des murailles, hérisson et écureuil roux).

Si vous avez observé une espèce d'oiseau, que vous avez identifiée, mais qui n'est pas illustrée par une vignette : après avoir validé vos observations, elles apparaissent dans "Les observations, Toutes mes données" avec en haut de l'inventaire concerné la mention "Ajouter une espèce". Cliquez dessus et vous pourrez ajouter une espèce à votre inventaire.

Vous souhaitez poster des photos, des sons associés à une observation : vous pouvez le faire en modifiant une observation (en cliquant sur l'icône représentant un petit crayon à côté d'une observation). Une fenêtre s'ouvre grâce à laquelle vous pouvez télécharger une ou plusieurs photos, un fichier son ; c'est aussi comme cela que vous pouvez modifier par exemple un effectif, ou ajouter des détails sur l'âge et le sexe des oiseaux observés. Les photos postées sur le site sont consultables dans "Consulter, Les galeries".

Vous souhaitez effacer une donnée : cliquez sur l'icône représentant une poubelle et suivez les instructions.

Vous souhaitez des informations sur les espèces des vignettes :  cliquez sur l'icône "i" situé juste avant le nom de l'espèce sous la vignette, ou visitez la rubrique " Fiches espèces".

 

Bonnes observations !

posté par Cindie Arlaud Lpo26
 
vendredi 19 avril 2013
Atlas des chauves-souris de Rhône-Alpes !

A sa publication prévue pour la fin de l’année 2013, cet atlas constituera une référence sur l’état des connaissances pour l’ensemble des 30 espèces de chauves-souris de Rhône-Alpes.

Synthèse de plus de 60 000 données collectées entre 1890 et fin 2012, cet ouvrage comprendra notamment, outre les monographies d’espèces, une analyse des données de baguage, une présentation de l’histoire de la chiroptérologie rhônalpine ou encore un état des lieux sur la protection des gîtes.

La rédaction de l’ouvrage a été menée collectivement par les membres du Groupe Chiroptères Rhône-Alpes, encadrée par l’équipe professionnelle de la LPO.

Richement illustré de photographies, cartes et graphiques l’ouvrage s’adressera aussi bien aux chiroptérologues, qu’au personnel travaillant dans l’environnement ou encore au grand public. Son volume est estimé à 400 pages environ dont plus de la moitié consacrée aux monographies.
Cet atlas est en souscription jusqu’au 31 août 2013.

Le bulletin de souscription est à télécharger ci-dessous.

Document à télécharger :  Atlaschauves-sourisRA-6850.pdf
posté par Julien Girard-Claudon
 
vendredi 5 avril 2013
Chronique avifaune hiver 2012-13

Vous pouvez désormais télécharger au lien ci-dessous la chronique avifaune de l'hiver 2012-2013 !

Elle est également dans l'onglet publications.

Bonne lecture

posté par Cindie Arlaud Lpo26
 
mardi 26 mars 2013
Age et sexe des oiseaux

Les informations suivantes doivent être obligatoirement remplies pour chaque observation: date, lieu, espèce, et nombre d'individus. Toutes les autres observations sont facultatives et ne doivent être renseignées que si vous êtes certain de la pertinence des observations. Ceci est particulièrement le cas pour le sexe et l'age des oiseaux, qui est parfois difficile à déterminer avec certitude.

Le sexe et l’âge des oiseaux observés peuvent être notés dans des rubriques spéciales du masque de saisie, au-dessous de l’espace réservé aux remarques. Ces indications sont toutefois facultatives. En effet, la détermination de l’âge et du sexe est souvent loin d’être évidente, parfois impossible ou alors seulement si l’on a l’oiseau en main. Pour savoir si la détermination est possible, on pourra se référer aux guides d’identification usuels où elle est alors clairement indiquée (p. ex. le guide ornitho de Svensson et al.). La règle d’or est donc de n’utiliser ces cases que lorsqu’on est tout à fait certain de la détermination. Il vaut mieux les laisser vides que d’entrer une fausse information.

Si vous êtes sûrs de votre détermination, l’âge se note en années civiles. Cela signifie qu’un oiseau né en 2012 est en 1re annéejusqu'au 31.12.2012. A partir du 1.1.2013, il est en 2e année et ainsi de suite. Lorsqu'il n‘est pas possible de déterminer l’âge exact en années civiles, notez adulte si le plumage ne présente aucun signe d‘immaturité et immature dans le cas contraire. Le termepoussin est réservé aux poussins en duvet des espèces nidifuges ou des poussins au nid ou tout juste sortis du nid des espèces nidicoles. Chez plusieurs espèces, les femelles et les immatures présentent un plumage similaire, difficile à distinguer sur le terrain. Dans ce cas, notez type femelle. Si le total des détails est plus petit que le total général, il peut être utile de préciser dans les remarques que l’âge et le sexe des autres oiseaux n’a pas été déterminé.

posté par Julien Traversier
 
mercredi 6 mars 2013
Rappel : éthique et photos d'oiseaux au nid !

Important : conformément au code d'éthique du site www.faune-drome.org et à la charte de déontologie, merci de ne pas publier de photos de poussins / oisillons au nid. Toutes les photos actuellement présentes de nid contenant des poussins doivent être supprimées afin de respecter les règles d'usage du site et de ne pas compromettre le bon déroulement de la reproduction de nombreuses espèces.

Le comité de validation et les administrateurs du site (validé par le conseil d'administration de la LPO Drôme le 09 juin 2011) se réservent le droit de supprimer toute photo susceptible d'avoir été faite en perturbant un animal.

Merci de votre compréhension.

L'équipe de faune-drome.org

posté par Julien Traversier
 
lundi 4 mars 2013
Printemps et codes atlas

Les habitués du site connaissent la nouvelle page qui s'affiche après la saisie de certaines de vos observations, les néophytes la découvrent. Avec le printemps qui pointe le bout de son bec, la base de données vous demande maintenant, selon les espèces, d'ajouter un "code atlas" à votre observation.

Un code atlas, qu'est-ce que c'est ?

Les codes atlas sont des critères comportementaux qui correspondent au cycle de reproduction des oiseaux. La liste proposée est la même que celle utilisée dans l'enquête sur "Oiseaux nicheurs de France métropolitaine 2009-2012", qui débouchera sur la publication d'un atlas dans les mois à venir.

 

Quand mettre un code atlas ?

Nous sommes encore au tout début de la période de reproduction. Et cette année 2013 est caractérisée par un retard marqué pour le départ des migrateurs de leurs zones d'hivernage du sud de l'Europe. C'est pourquoi, bien que demandée automatiquement, l'attribution d'un code atlas n'est pas encore systématiquement nécessaire. Par exemple, de nombreux groupes de passereaux migrateurs stationnent encore dans la Drôme (par exemple : Pinson des arbres, Chardonnerets, Grives draines, etc.), et partiront dans les semaines à venir rejoindre leurs sites de reproduction plus au nord. Mais certains individus de ces espèces sont d'ores et déjà en train de se cantonner dans nos contrées. Nous vous recommandons donc d'être prudents actuellement. Si faune-drome.org vous demande d'ajouter un code atlas pour une observation, vous pouvez aussi choisir de cliquer sur "ignorer".

Nous vous recommandons de lire la notice d'utilisation, téléchargeable ici : http://www.faune-drome.org/index.php?m_id=20019

Merci de votre vigilence, et surtout, bonnes observations printanières !

posté par Julien Traversier
 
vendredi 1 février 2013
Sites d'écrasement des amphibiens en Drôme

Enquête départementale et appel à bénévoles pour un suivi de site d'écrasements d'amphibiens

 

Enquête : Recensement des sites d'écrasements d'amphibiens

Depuis 2008, la LPO Drôme recense les sites d’écrasements d’amphibiens du département. Chaque année, dès février, crapauds, grenouilles, salamandres et tritons entament une migration qui les mène depuis leurs sites d’hivernage jusqu’à leurs sites de ponte. Malheureusement, ces voies migratoires sont fréquemment coupées par des infrastructures routières, à l’origine parfois de nombreux écrasements mettant en péril les populations d’amphibiens, et rendant ponctuellement la chaussée glissante et potentiellement dangereuse pour la circulation.

Aidez la LPO Drôme à recenser et cartographier les sites d’écrasement des amphibiens sur votre commune

Soyez attentifs lorsque vous circulez en voiture, dès les premières nuits douces et pluvieuses, il est fort probable que votre route croise celle de grenouilles, crapauds ou autres salamandres en migration.

Nous vous invitons donc à nous signaler sur Faune-Drôme toute observation d’amphibiens, écrasés ou non. Vous pouvez également relayer l’information en diffusant à votre commune, à vos élus, à vos voisins, le document disponible ICI.

 

Appel à bénévoles : Suivi de la migration des amphibiens sur un site d'écrasements à Moras-en-Valloire

Depuis 2010, la LPO Drôme mène un suivi scientifique sur un site d’écrasements majeurs sur la commune de Moras-en-Valloire. Ce suivi a pour but d’identifier les espèces d’amphibiens présentes, mais surtout d’évaluer leur flux de migration. Pour cela, des barrière-pièges sont installées chaque année de février à fin mai. Les amphibiens capturés font l’objet de relevés quotidiens : espèce, nombre, sexe, et sont bien évidemment déposés de l’autre côté de la chaussée, les protégeant ainsi de la circulation routière.

Sous condition d’une météo favorable, les filets seront théoriquement posés dès le vendredi 8 février 2013. Ce projet reposant grandement sur nos forces bénévoles, nous faisons appel à vous pour les relevés quotidiens. Toute participation aux relevés quotidiens, même ponctuelle, est la bienvenue.

 

Pour tout contact ou renseignement :

Cindie Arlaud

Tél : 04 75 57 32 39 (poste 3)

E-mail : cindie.arlaud@lpo.fr

 

En vous remerciant pour votre précieuse collaboration !

posté par Cindie Arlaud Lpo26
page :
|<
<
9
10
11
12
13
14
15
16
17
>
>|
Nbre/page :
nbre : 203

Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Drôme
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2019