www.faune-drome.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
http://www.lpo-drome.fr
Accueil
 
Les partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes espèces
       - 
Cigogne blanche 2021
       - 
Pouillot fitis 2021
       - 
Milan royal 2021
       - 
Cigogne noire 2021
       - 
Hirondelle de fenêtre 2021
       - 
Hirondelle rustique 2021
       - 
Gobemouche noir 2021
       - 
Rossignol philomèle 2021
       - 
Effraie des clochers 15-21
       - 
Gypaète barbu 2021
       - 
Moineau friquet 20-21
       - 
Vautour fauve 2021
       - 
Vautour moine 2021
       - 
Castor d'Eurasie 10-21
       - 
Loutre d'Europe 16-22
       - 
Fouine 20-21
       - 
Muscardin 2021
       - 
Lézard à deux raies (L. vert occidental) 2021
       - 
Tarente de Maurétanie 2021
       - 
Crapaud commun ou épineux 2021
       - 
Pélodyte ponctué 2021
       - 
Grenouille rousse 20-21
       - 
Alyte accoucheur 2021
       - 
Triton palmé 2021
       - 
Brunette hivernale 20-21
       - 
Diane 2021
       - 
Proserpine 2021
       - 
Vulcain 2021
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Synthèses faunistiques
 - 
Atlas des Oiseaux Nicheurs - Carte départementale
 - 
Atlas communal des espèces (tous taxons)
 - 
Cartes de présence des espèces (tous taxons)
Utilisation du site
 - 
Pour vos prospections
 - 
Comment utiliser et comprendre Faune-drome ?
 - 
Libellules et Demoiselles (Odonates)
 - 
Papillons de jour
 - 
Oiseaux des jardins
 - 
Les Mammifères
 - 
Nous contacter
Publications
 - 
Atlas Mammifères de Rhône-Alpes
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 235
 
mardi 11 mai 2021
Oiseaux
Oiseaux de France : j-18

Le projet Oiseaux de France (ODF) vise à inventorier toutes les espèces d'oiseaux de France métropolitaine et d'outremer, à cartographier leur répartition en période de nidification et en hiver et, pour un certain nombre d'espèces, à déterminer leurs tendances et leurs effectifs.

Le 28 mai 2021, la LPO inaugure une nouvelle plateforme web dédiée au projet Oiseaux de France. Directement connecté au portail Faune-France, www.oiseauxdefrance.org permettra de consulter en temps réel les cartes de répartitions des espèces suivant la période de l’année, mais aussi différentes informations à l’échelle de mailles de 10 km de côté, comme la diversité spécifique, la pression d’observation ou encore l’avancement dans la réalisation de l’Atlas.

Les visiteurs pourront aussi trouver une présentation détaillée du projet ODF, ainsi que de tous les dispositifs de suivi mobilisés (STOC, SHOC, EPOC, etc.).

Oiseauxdefrance.org est un portail de visualisation des informations et de valorisation des résultats. Les outils de collecte de données restent inchangés, à savoir NaturaList, Faune-France et ses bases partenaires.

Rendez-vous le 28 mai sur www.oiseauxdefrance.org.

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-drome.org/userfiles/photo/LogoOiseauxDeFrance.jpg

posté par Rémi Metais
 
vendredi 30 avril 2021
Oiseaux
Du neuf au menu de NaturaList !

La dernière mise à jour de NaturaList offre de nouvelles opportunités pour une utilisation plus fluide. Le menu général (bouton + en bas à droite) propose désormais un module de saisie dédié aux EPOC et, pour ceux qui y contribuent, à l’enquête LIMAT.

Si LIMAT et EPOC-ODF sont des protocoles particuliers, qui nécessitent une prise de contact avec les coordinateurs locaux de ces enquêtes, le module de saisie EPOC peut, quant à lui, être utilisé quand et où vous voulez.

Il permet de pointer toutes les observations effectuées sur un point fixe pendant cinq minutes. Trois nouveautés rendent ce mode de saisie plus rapide et plus facile à utiliser sur le terrain :

-        trois cercles concentriques de 50, 100 et 150 m de rayon facilitent le positionnement des données sur la carte ;

-        le téléphone vibre au bout de 5 minutes pour indiquer la fin du temps du point d’écoute ;

-        des icônes accélèrent la saisie des principaux codes de reproduction :

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-drome.org/userfiles/photo/Coderognnumrot.png

Leur signification est la suivante :

1)      Mâle chanteur (ou cris de nidification) en période de reproduction (code 2) ;

2)      Individu de sexe indéterminé ;

3)      Mâle (renseigne le détail de l’observation) ;

4)      Femelle (renseigne le détail de l’observation) ;

5)      Couple observé dans un habitat favorable durant la saison de reproduction (code 3) ;

6)      Parades nuptiales ou accouplement ou échange de nourriture entre adultes (code 5) ;

7)      Fréquentation d’un site de nid potentiel, distinct d'un site de repos (code 6) ;

8)      Signes ou cris d’inquiétude d’un individu adulte (code 7) ;

9)      Construction d’un nid, creusement d’une cavité (code 9) ;

10)   Jeunes fraîchement envolés (espèces nidicoles) ou poussins (espèces nidifuges) (code 12) ;

11)   Adulte entrant ou quittant un site de nid (incluant les nids situés trop haut ou les cavités et nichoirs, le contenu du nid n’ayant pu être examiné) ou adulte en train de couver (code 13) ;

12)   Adulte transportant des sacs fécaux ou de la nourriture pour les jeunes (code 14) ;

13)   Nid avec adulte vu couvant ou contenant des œufs (code 15).

Attention : pour les icones 5 et 6, ce sont les couples qui sont quantifiés et non les individus. Ainsi, un effectif de 1 se réfère à 1 couple et renseignera automatiquement 1 mâle et une femelle. Un effectif de 2 indiquera la présence de 2 mâles et 2 femelles.

N’oubliez pas d’enregistrer la trace. Cela permet de calculer la distance entre l’observateur et les oiseaux, un élément important pour les analyses statistiques des EPOC. Le Règlement général sur la protection des données personnelles impose votre accord pour collecter votre propre géolocalisation.

posté par Rémi Metais
 
lundi 26 avril 2021
Oiseaux
Des EPOC pour l'Atlas Oiseaux de France

Pour rappel, cette année, et les trois suivantes, font l'objet d'un atlas national des oiseaux nicheurs, hivernants et migrateurs (projet OdF pour "Oiseaux de France"). Dans ce cadre, nous vous invitons, nous vous incitons, nous vous encourageons à l'alimenter copieusement. Un des moyens, c'est de réaliser des points d'écoute de 5 min dits EPOC (pour "Estimation des populations d'oiseaux communs")

En quoi ça consiste ?

Se placer en un point de votre choix et, pendant 5 minutes :

- noter tous les oiseaux identifiés (vus ou entendus) avec leur localisation précise ou leur distance à l’observateur (cf. explications ci-après selon le mode de saisie)

- noter pour chacun d’eux le sexe (si identifié) et le code atlas approprié

Aucune importance si vous n’avez pas pu, ou ne savez pas identifier certains oiseaux. Mais notez tous ceux que vous avez identifiés (et cochez donc la case « J’ai signalé toutes les espèces observées »).

Qui ?

Tout le monde peut participer. Vous êtes à l’aise avec l’identification de la plupart des oiseaux communs ? Allez-y, essayez. C’est pas toujours facile au début. Mais le meilleur moyen pour y arriver, c’est d’en faire.

Où ?

- partout autour de chez vous (dans un rayon de 10 km puisqu'on y est contraint)

- dans tous les biotopes (ville, village, bocage, forêt, prairies et cultures)

Et dans l'idéal, essayez de ne pas privilégier les milieux peu représentés dans votre rayon d'action.

Quand ?

- dès maintenant (depuis début le 1er mars) et jusqu’au 31 juillet

- entre 30 minutes et 4 heures après le levé du soleil (très important !)

Pour la saisie des observations, il est important de consulter ce document ! Mais aussi cette petite vidéo explicative.

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-drome.org/userfiles/photo/Capture.JPG

posté par Rémi Metais
 
mercredi 21 avril 2021
Oiseaux
Participez à la découverte et au recensement des colonies « urbaines » de goélands !

Le GISOM (Groupement d’intérêt scientifique pour les oiseaux marins) est actuellement en charge de la coordination nationale du 6ème recensement d’oiseaux marins nicheurs réalisé sur la période 2020-2022. Cette coordination s’appuie localement sur l’implication de structures partenaires déjà identifiées, qui pour chaque espèce réalisent des suivis protocolés. Compte tenu de la répartition très hétérogène des goélands (argentés, leucophées, bruns ou marins) en contexte « urbain », nous n’avons pas de suivis/protocoles dédiés.

Afin d’avoir des données (répartition/effectifs minimums) de ces espèces, nous incitons tous les observateurs à saisir leurs observations opportunistes des cas de nidification de goélands en contexte « urbain » (ville, port, zone commerciale et d’activité, site industriel ou maison individuelle), tant en milieu littoral qu’en milieu continental.

Seules les données avec les codes atlas suivants seront valorisées (cas des goélands « urbains ») :

Nidification probable : 

  • 6 : Comportement nuptial : parades, copulation
  • 10 : Transport de matériel ou construction d'un nid

Nidification certaine :

  • 12 : Nid vide ayant été utilisé ou coquilles d'oeufs de la présente saison
  • 13 : Jeunes en duvet ou jeunes venant de quitter le nid et incapables de soutenir le vol sur de longues distances
  • 18 : Nid vu avec un adulte couvant
  • 19 : Nid contenant des oeufs ou des jeunes (vus ou entendus)

Afin de détecter facilement les données dans la base faune-drome. Lorsque vous saisissez une donnée, merci de mettre dans votre remarque : Colonie urbaine

Ces données nous permettrons de réaliser une cartographie des territoires urbains sur lesquels sont implantés les goélands (argentés, leucophées, bruns ou marins) et de comparer les résultats aux précédents recensements. Ces informations contribueront bien évidement aussi à l'actualisation de l'atlas ODF.

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-drome.org/userfiles/photo/GoelandargenteIurbain-8311.jpg

posté par Rémi Metais
 
mercredi 3 mars 2021
Odonates
Atlas odonates de la Drôme

Partez à la recherche des odonates

Le GRPLS porte un projet d'atlas des odonates de la Drôme en partenariat avec la LPO AuRA Drôme-Ardèche.

Ce projet qui débute cette année 2021 va nécessiter une forte implication bénévole afin de combler les lacunes de connaissances à l'échelle du département. Nous vous encourageons grandement à lire ce document. Il dresse l'état des lieux des connaissances sur la répartition des odonates de la Drôme et apporte des recommandations visant à orienter les prospections de terrain complémentaires.

Pour participer rien de plus simple, saisissez vos observations sur www.faune-drome.org

Si vous avez des questions n'hésitez pas à contacter : gauthier-alaric_dumont@orange.fr

posté par Gauthier-Alaric Dumont
 
jeudi 25 février 2021
Oiseaux
Atlas oiseaux de France
L'Atlas des oiseaux arrive en Drôme-Ardèche 
 
Cette nouvelle année a pour notamment objectif d'actualiser le dernier atlas national des oiseaux (2009-2012). Pour la réalisation de ce projet, nous allons avoir besoin de toutes les forces vives possibles : vous pouvez y participer, que vous soyez ornithologue débutant-e ou expert-e.
Afin de rapidement mettre en place les prospections sur notre territoire, nous vous invitons à remplir ce rapide questionnaire afin de déterminer vos attentes et... nos forces !
 

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-drome.org/userfiles/photo/DSC38751.JPG

posté par Rémi Metais
 
lundi 11 janvier 2021
Oiseaux
30 & 31 janvier 2021 - Week-end national de comptage des oiseaux des jardins

Pour la 9ème année consécutive, la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) invitent les citoyens à participer au comptage national des oiseaux des jardins. Il s’agit d’une opération nationale durant laquelle chaque participant est invité à compter durant 1h les oiseaux de son jardin ou d’un parc public pendant le dernier week-end de janvier.

Chaque année ces données viennent s’ajouter à celles des années précédentes pour permettre d’en apprendre d’avantage sur ces « oiseaux communs ». Cette opération de sciences participatives est un moyen simple et concret de rendre les citoyens acteurs de la connaissance et de la protection de notre avifaune. Pour information, le bilan du comptage 2020 est en cours de réalisation.

Comment faire ?

Il n’est pas nécessaire d’être un expert, il suffit d’avoir un peu de temps, d’aimer regarder ce qu’il se passe dans son jardin et de savoir compter. Facile !

·         Choisir un jour d’observation, samedi 30 ou dimanche 31 janvier, et un créneau d’1h, idéalement en fin de matinée ou début d’après-midi, lorsque les températures sont un peu plus chaudes et les oiseaux plus actifs ;

·         Trouver un lieu d’observation, un jardin ou un balcon, à la ville ou en campagne. Un parc public peut également servir de lieu d’observation ;

·         Compter et noter durant 1 heure tous les oiseaux qui visitent le jardin. Pour les reconnaître plus facilement, des fiches sont disponibles sur le site de l’Observatoire ainsi qu’une fiche d’aide pour le comptage (à ne pas renvoyer !);

·         Transmettre les données sur le site de l’Observatoire des oiseaux des jardins : www.oiseauxdesjardins.fr.

Pour tout problème technique avec le site (inscription, saisi de données…) nous vous invitons à consulter le Guide d’aide à la participation. Lisez-le attentivement, vous y trouverez certainement la solution à votre problème. Sinon rendez-vous dans la Foire aux questions 

L’équipe Oiseaux des jardins reste également à la disposition des participants pour les aider à identifier les oiseaux observés en envoyant de simples photos à : oiseauxdesjardins@lpo.fr.

A bientôt !

posté par Chauvet Clément & Coutout Julie
 
lundi 23 novembre 2020
Équiper les milans royaux de balises GPS pour connaître et limiter les causes de mortalité

La vie des oiseaux n’est pas un long fleuve tranquille. Recherche d’une nourriture de moins en moins abondante (insectes, micro-mammifères…), perte d’habitats due à l’urbanisation, migration parfois difficile selon les conditions météorologiques… Et à cela s’ajoute, malheureusement, une mortalité dont l’origine est anthropique : empoisonnements, tirs, collisions avec des vitres, des pâles d’éoliennes ou des câbles électriques, électrocutions….

Afin d’identifier et de quantifier les principales causes de mortalité de plusieurs espèces de rapaces en Europe, un ambitieux projet européen « LIFE Eurokite » a vu le jour en 2020 et recourt à la télémétrie. Ce projet permettrait in fine de lutter directement contre les causes de mortalité liées à l’activité humaine, en proposant des actions concrètes pour les éviter.

En pratique, 615 milans royaux et 80 autres rapaces (pygargues à queue blanche, aigles impériaux et faucons sacres) seraient équipés de balises GPS dans 12 pays européens, entre 2020 et 2024. En Auvergne-Rhône-Alpes, ce sont ainsi 25 milans royaux qui seront équipés en 2021 (dans le Cantal, en Haute-Loire et dans la Loire).

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-drome.org/userfiles/Milanvivant.jpg

Grâce à un système d’alerte en temps réel, toute suspicion de mortalité d’oiseau équipé sera immédiatement signalée, de sorte que le partenaire local d’un des 26 pays partenaires puisse rapidement collecter le cadavre et déterminer la cause de mortalité, à travers la réalisation d’une autopsie, d’une radiographie et d’analyses toxicologiques.

Ainsi, cette méthode permettra d’obtenir une vision précise des différentes causes de mortalité des milans royaux et des autres rapaces concernés le long de leurs voies de migration.

 

En octobre, déjà deux milans royaux équipés ont été retrouvés morts dans notre région (un potentiel cas d’électrocution dans le Cantal et un éventuel empoisonnement dans le Puy-de-Dôme), et au moins cinq autres cadavres de milans royaux non équipés ont été retrouvés (un oiseau plombé dans l’Isère, trois oiseaux empoisonnés dans le Puy-de-Dôme, un autre mort de cause non identifiée). L’Office Français de la Biodiversité (OFB) mène des enquêtes et la LPO Auvergne-Rhône-Alpes portera plainte auprès des tribunaux à chaque fois.

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-drome.org/userfiles/Milanmort.jpg

En cas de découverte d’un cadavre de milan royal ou d’un autre rapace (même non balisé), contactez la LPO (sabine.boursange@lpo.fr ou 07 77 82 88 26) et le service départemental de l’OFB afin que, dans la mesure du possible, des analyses soient réalisées et qu’une enquête soit diligentée au plus vite.

Un grand merci à tous les bénévoles impliqués pour le suivi et la protection de cet oiseau.

Plus d'informations sur le projet LIFE EUROKITE : www.life-eurokite.eu/fr

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-drome.org/userfiles/5fb3e8aeae986553c73608a8.jpg

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-drome.org/userfiles/LogoEUROKITE-1110.png

posté par Rémi Metais
 
jeudi 24 septembre 2020
20 millions de données naturalistes recensées sur le site Faune Auvergne-Rhône-Alpes !

Le 18 juillet 2020, à Chabrillan dans la Drôme, une observation de Grand nègre des bois, papillon diurne aux couleurs foncées, a permis à la plateforme Faune Auvergne-Rhône-Alpes de passer le cap des 20 millions de données naturalistes !

La LPO AuRA tient à remercier les partenaires qui ont permis la création et la gestion des bases de données et de la plateforme de restitution Faune AuRA, l’ensemble des contributeurs (dont le nombre ne cesse d’augmenter), et les salariés et bénévoles qui assurent la validation et la valorisation de toutes les données récoltées. 

La connaissance étant notre meilleur atout pour protéger la biodiversité, il est important d’enrichir continuellement ces bases de données naturalistes ! Tous nos concitoyens sont invités à y participer selon l’adage : « J’observe, je clique ! »… 

posté par Rémi Metais
 
vendredi 14 août 2020
Oiseaux
Les Cigognes blanches sont de retour

La migration des oiseaux à commencé depuis début Juillet, Martinet noir et Milan noir ont deshertés nos paysages. Et en ce moment, vous êtes nombreux à observer et saisir des cigognes blanches.

Cette espèce migratrice utilise la vallée du rhône comme axe de migration prioritaire. Il est donc possible d'estimer (minimum) la taille des populations transitant par cet axe. Mais pour estimer au mieux ces effectifs, nous avons besoin que vous renseigniez quelques informations lorsque vous aller saisir votre donnée.

Les informations à apportées lors d'une observation de cigogne blanche : 

  • en vol ou posée
  • heure de l'observation
  • direction du vol

Merci d'avance et bonne observation

posté par Rémi Metais
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 235

Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Drôme
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2021